Nouvelle parution !

La Société française d’héraldique et de sigillographie (SFHS) vient de publier un article de Délia Préteux sur son site. Etudiante-chercheuse à l’Atelier national de recherche typographique, elle collabore aussi avec SIGILLA pour nous aider à mieux comprendre l’épigraphie des sceaux. Son article traite les difficultés liées à la transcription de la légende du sceau et la création de poinçons sigllographiques à l’Imprimerie nationale. Vous pourriez télécharger l’article à partir du site de la SFHS

Bonne lecture !

2 000 Armoiries dans SIGILLA !

Vendredi dernier, SIGILLA a franchi le seuil de 2 000 armoiries dans la base ! Une belle surprise pour cette fin de l’année !

Ces armoiries viennent de tous les coins de France et leur nombre continue à augmenter.  Elles aident à l’identification des sigillants et à mieux comprendre les motifs héraldiques sur les sceaux. En cliquant sur une armoirie, vous pouvez voir tous les sigillants et les sceaux types qui y sont associés. Un outil bien pratique pour faire des recherches, et suivre l’utilisation d’une armoirie spécifique.

Un grand merci à ceux qui alimente la base avec ces belles armoiries !

Changement de nommage pour les sceaux-types sur SIGILLA 

En ligne depuis bientôt dix ans, la base SIGILLA continue à s’améliorer et vient de modifier le système de nommage des sceaux-types. 

Après avoir jusqu’ici utilisé le classement classique par type de sceau et ordre d’utilisation (premier sceau, deuxième petit sceau, quatrième sceau du secret, etc.), la dimension nationale de la collecte, le croisement de données contradictoires de provenance diverses (catalogues anciens et récents, sources d’archives) ou les très longues séries des sceaux institutionnels, nous ont imposé des corrections régulières et conduit à promouvoir une nouvelle méthode, plus adaptée aux réalités de nos données. 

Après avoir consulté plusieurs de nos partenaires, nous avons donc décidé de nommer désormais les sceaux-types par leurs dates d’utilisation renseignées par les empreintes conservées, selon la formule suivante :  

 [Nom du sigillant] – [nature juridique du sceau] – [Première date d’usage/Dernière date d’usage]

            Jean de Grigneville – grand sceau – 1270/1285

Lorsque le sceau-type n’a à ce jour qu’une empreinte connue, la date d’apposition sur l’acte est seule retenue. L’ajout de nouvelles empreintes corrigera automatiquement la fourchette de datation et le nommage du sceau-type. Une opération technique va permettre de remplacer sans tarder les anciens noms des sceaux types intégrant des numéros d’ordre.

 Nous prions donc les contributeurs d’adopter cette nouvelle méthode de nommage. 

Toute l’équipe SIGILLA est à votre écoute pour de questions éventuelles et de renseignements complémentaires. 

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search