A vos marques … prêts … collectez !!

Ce mois de mars sera sous le signe des étudiants et de la saisie. Grâce aux nouvelles collaborations (et quelques anciennes) aussi bien qu’aux stages étudiants, ce mars verra une poignée de nouveaux contributeurs parmi les « visages » plus familiers à la base – 12 au total !

Des fonds divers tels Artois, Flandre, Eygun, mais aussi une collection à la Médiathèque François Mitterrand de Poitiers, aux Archives municipales de Montbéliard et de Besançon vont être pris en main par une équipe d’étudiants à travers la France. Le but ? Bien sûr de continuer notre collecte de sceaux conservés en France et de compléter le paysage sigillaire du pays.

Nous remercions tous les étudiants pour leur intérêt à nous soutenir et le SIAF pour la subvention que nous avons reçue qui permet cette grande compagne de collecte.

Nous vous donnons toutes et tous rendez-vous sur la base SIGILLA ce mars pour voir les ajouts quotidiens !

SigiAl à la une !

Notre antenne régionale SigiAl – Sigillographie de l’Alsace – continue à s’intéresser au grand public !

Lors d’une journée de collecte à la Bibliothèque nationale et universitaire (BNU) de Strasbourg ce mai dernier, l’équipe a reçu une visite d’un journaliste et de son photographe. Intéressés par le travail de collecte sur place, beaucoup de questions ont été posées. L’équipe, chapeauté par Thomas Brunner, maître de conférences à l’Université de Strasbourg, a montré les moulages issus de la collection Fastinger conservés à la BNU et comment les analyser.

Pour plus d’informations sur la visite et sur le projet alsacien, voir l’article ci-dessous. L’article a été tire de la publication Les Saisons d’Alsace, n° 97, août 2023.

La collecte aux Archives départementales du Doubs 

Suite à une formation à la base SIGILLA en janvier, des étudiants de CMI ENPAJ à l’Université de Franche-Comté ont commencé la collecte des sceaux sur place aux archives départementales du Doubs. Sous l’œil bienveillant des archivistes Aubin Leroy et Florent Bouquin, les étudiants photographient les sceaux et leurs documents, prennent des mesures et font des analyses.  

Les données collectées sont au fur et à mesure saisies sur la base SIGILLA pour l’accès libre au grand public. Ce travail de valorisation montre les trésors conservés aux AD du Doubs et prépare les étudiants pour leurs stages et leurs carrières à venir. 

Les premières récoltes sont déjà consultable sur la base, et ils ont déjà trouvé quelques surprises telle qu’un sceau de l’Officialité de Toulouse ! N’hésitez pas à suivre leur progrès sur www.sigilla.org ! 

Cette collecte est possible grâce à un financement de la DRAC Bourgogne-Franche-Comté et nous comptons à remercier tous nos partenaires pour ce travail !

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search